De 1986 à 2002, l'association "Pierre Sèche en Vaucluse" a entrepris le relevé de la "Muraille de la Peste", ainsi que la restitution de parties accessibles aux promeneurs. En 1996, l'intérêt de valoriser ce site, de plus en plus fréquenté, a mobilisé, avec l'association, les communes riveraines , l'ONF, le Syndicat Mixte de Défense et de Valorisation Forestière. Le projet, naît de cet intérêt commun, est la création d'un "Sentier Historique," permettant d'aller de Luberon en Ventoux. Il s'est élaboré avec le Comité Départemental du Vaucluse de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre, organisme créateur des GR de pays. En 2002, l’association termine la bonne praticabilité du sentier qui est homologué GRP, sur la plus grande partie de son parcours, dans le réseau touristique du Conseil Général.